Tordu ou pas tordu – la réponse

Au moment d’écrire cette réponse, les avis étaient plutôt partagés: 50% pensent que non, 40% penchent du côté du volvulus gastrique et 10% sont indécis.

Résultats sondage

On constate en premier lieu que nous n’avons pas l’image radiographique classique où le pylore se situe craniodorsalement et où il y a une compartimentation de l’estomac.

GDV classique

Latérale droite avec les changements classiques vus lors de volvulus gastrique. Cette image est tirée du site de Cool Springs Animal Hospital.

Après un premier examen, j’avoue que je me situais davantage dans le 10% des «Je ne sais pas».  Mais voyons voir si certains indices pourraient nous aider à séparer le bon grain de l’ivraie…

Lat D avec annotations

On note en premier lieu  que l’estomac est fortement distendu par un mélange de gaz et de liquide (flèches jaunes) mais, curieusement, les replis gastriques se retrouvent plutôt déplacés ventralement (têtes de flèche blanches) alors que la partie dorsale de l’estomac, qui est soulignée par le gaz et devrait pourtant correspondre au fundus, est lisse.  On note aussi la présence d’une dilatation importante de l’oesophage thoracique caudal (flèche blanche), trouvaille fréquemment associée au volvulus gastrique.  Une structure irrégulière remplie de gaz est superposée à la partie craniodorsale de l’estomac (ovale bleu) alors que toutes les anses du petit intestin et le colon sont repoussés loin caudalement par l’estomac dilaté. Il persistait donc un doute à l’effet que cette structure pouvait être l’antre pylorique faiblement distendue.  Enfin, la rate est repliée sur elle-même avec une forme de «C» inversé (en rouge), indiquant une position anormale de la tête avec soupçon de la présence d’une torsion splénique.  Le détail des séreuses reste bon et je ne voyais pas de pneumatose de la paroi.

À la lumière de toutes ces trouvailles, je craignais fortement que nous étions en présence d’un volvulus gastrique d’apparence radiographique atypique avec torsion splénique concomitante. J’ai donc recommandé une projection orthogonale afin de valider cette hypothèse.

VD avec annotations

Le schéma est tiré du site VeterinaryPartner.com

Sur la projection VD obtenue, la jonction gastroduodénale se retrouve dans le quadrant cranial gauche de l’abdomen, ce qui est une position anormale et confirme un volvulus gastrique.  Il semble cependant incomplet, ce qui explique probablement l’absence de la compartimentation pathognomonique.

La morale de cette histoire ?  Même si il est vrai que la projection latérale droite est suffisante dans la majorité des cas pour établir un diagnostic de dilatation-volvulus gastrique, si l’image radiographique ne vous permet pas de confirmer votre diagnostic différentiel principal, il est fortement recommandé de compléter votre examen avec au moins une projection orthogonale.

 

Tordu ou pas tordu ?

Danois mâle castré de 3 ans présenté à votre clinique suite à des efforts de vomissements, de l’hypersalivation et un abdomen gonflé.  Vous suspectez un volvulus gastrique et vous faites donc une projection latérale droite de l’abdomen.

Vous obtenez ceci:

Lat D

Un message éphémère mais sincère pour la St-Valentin

On vous aime !!!

VetoFocus – Par et pour les vétérinaires francophones

VétoFocus est un atlas de cas cliniques en ligne, créé fin 2007. Il est d’accès libre et gratuit, confraternel et convivial et compte à ce jour plus de 13.200 vétérinaires inscrits. Les vétérinaires inscrits ont la possibilité de publier eux-même leurs propres expériences cliniques, de consulter les 3000 publications en ligne ou de déposer des demandes d’avis. Chaque cas ou commentaire de vétérinaire est accompagné d’un lien permettant de le contacter par mail pour échanger directement. Toutes les publications sont relues avant parution par une équipe de webmasters spécialisés. Une toute nouvelle section Management a vu le jour fin 2014 et s’ajoute aux sections Ruminants, Canine, NAC, Équine, Porc et Volaille déjà actives.

Quel est votre diagnostic – Veterinarius +

Notre collègue radiologiste et ami Hugo Joly du Centre vétérinaire DMV présente un cas de radiographies de la colonne cervicale d’un jeune caniche dans le dernier encart du Veterinarius +.

Je vous invite à consulter tous les détails de ce cas ici.

Kira avait mangé mon bas ! Yeurk !

Pour revoir l’article initial, cliquez ICI.

Yeurk mon bas Kira_AnimagesVous aviez vu juste chers amis, bravo ! Kira avait ingurgité non pas une baguette de Nutella, mais bien le bas d’Héloïse. Même après plusieurs lavages, elle le regarde encore avec dédain. Osera-t-elle le remettre lors de son prochain match de soccer ? Ça reste à voir…

Yeurk mon bas Kira_VDL’image radiographique était bien caractéristique d’un corps étranger textile, soit une structure oblongue formée de lignes irrégulières d’opacité tissulaire entrecoupées de lignes de gaz. Le corps étranger se trouvait aussi dans le côlon sans causer de patron franc d’obstruction. Il est donc sorti assez rapidement sans causer de dommage autre qu’une bonne entérite.

 

Un atelier d’échographie au printemps ?

LISTE CLIPS ABONNES-anglais-FOND

Animages tiendra plusieurs ateliers à Saint-Hyacinthe ce printemps en partenariat avec le service de formation continue de la Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Montréal.

15 mai 2015 – Échographie abdominale 1
5 juin 2015- Échographie abdominale 2

Les ateliers 1 et 2 sont offerts successivement aux vétérinaires qui ont déjà un appareil et qui visent à approfondir leurs connaissances pour en optimiser l’utilisation dans leur clinique.

Chaque inscription fournit l’accès à une série de cours en ligne précédant la formation, accompagnée d’un questionnaire. Les ateliers sont divisés en sessions pratiques sur des chiens et des chats entrecoupées de périodes théoriques discutant les principes d’interprétation des pathologies abdominales des régions abordées.  Les thèmes abordés lors de l’Atelier 1 sont: principes d’interprétation, artéfacts, système hépatobiliaire, rate, système urinaire et tractus reproducteur. L’Atelier 2 vise à explorer les surrénales, les noeuds lymphatiques et vaisseaux limitrophes (incluant les principes Doppler), le tube digestif, le pancréas et les interventions échoguidées. Pour plus d’info, consultez le formulaire d’activités du service de formation continue ou contactez directement Diane Lussier (diane.lussier@umontreal.ca).

Qui suis-je ?

qui-suis-je

RÉPONSE

Un cadeau pour la Saint-Valentin ?

Cover Atlas 2_ver2Vous pourriez gagner une copie de l’Atlas of Small Animal Ultrasonography 2.0 le 14 février prochain. Pour les détails sur ce concours, visitez sa page Facebook.

Et pour découvrir ce que cette 2e édition aura de nouveau, visitez www.SmallAnimalUltrasonography.com !

RadioQuiz 30 – C’est parce qu’il fait frette que mon pitou tousse docteur ?

Il fait frette au Québec en janvier, c’est bien connu. Les québécois en ont tellement marre du froid qu’ils lui attribuent tous les maux (et parfois tous les mots). Jean-Guy, de l’Île-à-la-Pelle, dit que c’est pour ça que son boxer mâle castré de 2 ans nommé Yéti ne file pas bien et s’est mis à tousser. Qu’en dites-vous ?

Suivre

Recevez les nouvelles publications par courriel.

Joignez-vous à 645 autres abonnés