4.1.6 – Abdomen

POSITIONNEMENT

Généralité

Les clichés doivent être pris en EXPIRATION.

Vue latérale

Positionnement :

  • L’animal est en décubitus latéral gauche ou droit. Il est à noter que la latérale droite est priorisée lors d’une suspicion de torsion gastrique. 
  • Maintenir les membres pelviens en position anatomique normale. 
  • Ajuster la hauteur du sternum et des cuisses avec des coussins pour éviter la rotation de la colonne. 
  • S’assurer que les apophyses transverses soient bien superposées. 

Collimation :

  • Crânialement, la collimation doit inclure l’apophyse xiphoïde, afin de bien inclure l’entièreté du foie et de l’estomac. 
  • Caudalement, elle doit aller jusqu’aux hanches. 
  • Dorsalement et ventralement, inclure la colonne jusqu’au sternum. 
  • Si l’animal est trop grand pour inclure la collimation suggérée dans un seul cliché, prendre deux radiographies afin d’inclure toute la région à radiographier. 

Centrage :

  • Centrer le faisceau caudalement à la dernière côte. 

Orientation : 

  • Avant d’envoyer les radiographies, s’assurer que la partie crâniale de l’animal est à gauche et la partie caudale à droite sur l’écran. 

Mesure : 

  • Une fois l’animal en position radiographique, placer la règle au point le plus épais (généralement à la dernière côte) afin de prendre une mesure.

Vue ventro-dorsale

Positionnement :

  • L’animal est en décubitus dorsal et peut être dans un coussin en V. 
  • Maintenir les membres pelviens en position anatomique normale, légèrement en extension caudalement. 
  • Bien centrer et aligner le sternum et la ligne blanche. 
  • Placer le bassin bien à plat et symétrique dans le coussin en V. 

Collimation :

  • Crânialement, la collimation doit inclure l’apophyse xiphoïde, afin de bien inclure l’entièreté du foie et de l’estomac. 
  • Caudalement, elle doit aller jusqu’aux hanches. 
  • Latéralement, s’assurer de bien inclure les parois de l’abdomen. 
  • Si l’animal est trop grand pour inclure la collimation suggérée dans un seul cliché, prendre deux radiographies afin d’inclure toute la région à radiographier. 

Centrage :

  • Centrer le faisceau tout juste crânialement à l’ombilic. 

Orientation : 

  • S’assurer que la partie crâniale de l’animal est vers le haut et la partie caudale est vers le bas de l’écran. 
  • S’assurer que l’image est bien inversée, c’est-à-dire que la gauche de l’animal est à droite, et que la droite de l’animal est à gauche de l’écran.

Mesure :

  • Une fois l’animal en position radiographique, placer la règle au point le plus haut (généralement à la dernière côte) afin de prendre une mesure.

Vue latérale pour recherche de calculs urinaires

Généralités : 

  • Les vues de routine pour une recherche de calculs urinaires sont: latérale avec les membres pelviens vers l’avant, latérale avec les membres pelviens vers l’arrière et une ventro-dorsale. 
  • Parfois, une latérale oblique avec le membre pelvien nondépendant soulevé perpendiculairement est nécessaire afin de dégager l’urètre et éviter les superpositions. 

Positionnement : 

  • L’animal est en décubitus latéral gauche ou droit. 
  • Prendre deux clichés latéraux afin de bien visualiser tout le trajet de l’urètre: un cliché avec les membres pelviens étirés vers l’avant, un cliché avec les membres pelviens vers l’arrière 
  • S’assurer que les apophyses transverses soient bien superposées. 

Collimation : 

  • Crânialement, la collimation doit inclure l’apophyse xiphoïde, afin de bien inclure l’entièreté du foie et de l’estomac. 
  • Caudalement, elle doit inclure tout l’arrière-train du patient. 
  • Dorsalement et ventralement, inclure la colonne jusqu’au sternum. 

Centrage :

  • Centrer le faisceau à mi-abdomen. 

Orientation : 

  • Avant d’envoyer les radiographies, s’assurer que la partie crâniale de l’animal est à gauche et la partie caudale à droite sur l’écran.  

Mesure : 

  • Une fois l’animal en position radiographique, placer la règle au point le plus épais (généralement à la dernière côte) afin de prendre une mesure.