La dinde est passée… mais pas le blé d’inde !

Ahhhhh… voici enfin le moment que vous attendiez tous !

La réponse se trouvait… dans la projection VD:

VD-reponseLe duodénum montre une quantité excessive de liquide et d’air, formant un patron semi-fragmenté (flèches sur l’image de gauche). En portion caudale du duodénum descendant, on peut voir une structure déformant la lumière du duodénum et montrant multiples petites logettes aériques, plus évidentes en périphéries latérales (flèches sur l’image centrale magnifiée). L’apparence de cette structure est compatible avec un petit segment d’épi de maïs (ou de blé d’inde si comme moi vous habitez le Québec). À droite, on peut voir l’apparence radiographique d’un autre segment d’épi, celui-ci entouré d’air  (gracieuseté de Kate Alexander).

bush-eating-corn

Ceux qui avaient imaginé un chiffon n’étaient pas complètement fous, mais ils ont probablement confondu des matières fécales pour un corps étranger.  Voilà, retenez bien cette image jusqu’en en août prochain, alors que le maïs du Québec sera bien croquant et sucré !  En tout cas, c’est ce qu’en pensait notre ami Georges W quand il a découvert qu’une tribu d’irréductibles indigènes vivait au nord de son America et produisait une étrange sorte de blé 😉

Cette entrée a été publiée par Marc-Andre.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :