Des animaginations même en vacance

J’ai pensé à vous l’instant d’un frétillement dans mon poêlon de camping.  Bonté divine, je me suis dit.  Ces animaginations me suivent partout… Mais ne vous en faites pas trop, j’ai tout dévoré (les yeux fermés).  Sans remord ni regret.  Miam.  😉

houhou

Cette entrée a été publiée par Marc-Andre.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :