RadioQuiz 34 – Réponse

Pour lire l’article original, cliquez ICI.

Les radiographies montraient plusieurs signes intéressants.

D’abord, la silhouette cardiaque est allongée sur les latérales, déplaçant la trachée dorsalement, secondaire à une augmentation de volume du ventricule gauche. Le contact sternal est aussi accentué sur la latérale droite, suggérant une augmentation de volume du ventricule droite, laquelle semble toutefois moins proéminente que celle du ventricule gauche.

L’oreille gauche est sévèrement augmentée de volume, faisait protrusion caudodorsalement sur les latérales et vers la gauche sur la DV, se superposant au ventricule gauche sur cette projection. La trachée est focalement incurvée dorsalement sur la latérale droite, suggérant une augmentation de volume de l’oreillette droite. Un léger renflement est aussi présent à l’aspect craniodorsal de la DV.

La vascularisation pulmonaire est diffusément dilatée, mais de façon symétrique entre entre les artères et veines. Ces vaisseaux sont aussi visibles jusqu’à la périphérie, ce qui est surtout apparent cranioventralement sur la latérale gauche. Ces signes indiquent une sur-circulation pulmonaires, mais sans évidence d’oedème pulmonaire. Une telle sur-circulation penche en faveur d’une pathologie congénitale qui provoque un shunt gauche-droit, lequel engendre une augmentation du flux pulmonaire, expliquant ainsi la dilatation vasculaire symétrique. Les principales causes de shunt gauche-droit accompagnant une pathologie cardiaque chez le chien sont une persistance de ductus arteriosus (PDA) ou canal artériel, une communication interventriculaire (CIV) et une communication interauriculaire. Une sténose pulmonaire provoquerait au contraire une réduction de la perfusion pulmonaire. Une sténose aortique pourrait être considérée si seules les veines étaient dilatées.

En examinant la DV, on remarque un renflement focal du côté gauche de l’aorte et on semble aussi apercevoir un renflement du tronc pulmonaire. Ces signes sont fortement suggestifs d’une persistance du canal artériel (PDA) ayant entraîné la dilatation focale de ces larges artères dont le flux communique anormalement.

Cette pathologie fut confirmée par échographie et le canal fut fermé chirurgicalement. Sur les radiographies de suivi post-opératoire (ci-bas), on remarque les agraffes métalliques placées autour du canal pour le refermer. Notez aussi que la cardiomégalie et la sur-circulation pulmonaire sont en partie résolues.

suivi post-op

Vous aimeriez découvrir d’autre quiz radiographiques ? Cliquez sur la catégorie RadioQuiz dans la liste de droite !

Cette entrée a été publiée par Marc-Andre.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :