[chronique de l’apprenti 4] Ça pique ma curiosité ! – suite

Pour revoir l’article initial, cliquez ICI.

Bien qu’il soit difficile d’obtenir un diagnostic définitif à partir de ces radiographies, certains signes radiographiques sont évidents. On observe d’abord un épanchement pleural gauche sévère qui se caractérise par une perte de contours de la surface gauche de la silhouette cardiaque, un déplacement vers la droite de la silhouette cardiaque, un décollement pleural d’opacité de tissu mou dans l’hémithorax gauche (DV) et une rétraction/atélectasie des lobes pulmonaires gauches. Il y a également un bronchogramme aérique au lobe crânial gauche.

Que peut-on également voir sur ces radiographies ?

Les contours des lobes gauches arrondis et légèrement irréguliers (DV + LG) suggèrent la présence d’une pleurésie (inflammation de la plèvre) empêchant les lobes pulmonaires d’avoir leur forme propre, un phénomène que l’on observe lors d’épanchement pleural inflammatoire chronique1. Un élément important du diagnostic est la réaction osseuse polyostotique visible (DV) sur la face médiale des côtes gauches (2ème à 11ème, surtout la 3ème) qui est également en faveur d’un processus inflammatoire.

L’ensemble de ces éléments et le caractère unilatéral de l’épanchement orientent notre diagnostic vers un pyothorax1. En effet, dans ce contexte, les fenestrations médiastinales laissant habituellement diffuser les liquides d’un hémithorax à l’autre ne sont souvent plus fonctionnelles à cause de l’inflammation et de la fibrine2 ; dans ce cas l’épanchement est prisonnier d’un hémithorax et demeure unilatéral comme ici. L’aspect normal des structures cardiovasculaires visibles, et l’aspect unilatéral de l’épanchement permettent d’exclure un épanchement d’origine cardiaque sur ce patient2. Une masse pleurale ou pulmonaire ne peut être exclue grâce à ces radiographies mais semble beaucoup moins probable qu’un pyothorax.

Que faire après avec ce cas ??  La suite et fin de cet article la semaine prochaine… 😉

  1. Myer W. Radiography Review: Pleural Effusion. Veterinary Radiology. 1978;19: 75-79.
  2. Schwarz T, Johnson V. BSAVA manual of canine and feline thoracic imaging: British Small Animal Veterinary Association, 2008.
Cette entrée a été publiée par Guy Beauregard.

2 avis sur « [chronique de l’apprenti 4] Ça pique ma curiosité ! – suite »

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :