Hernies discales et radiographie

Voici une question envoyée par un confrère:

«Lorsqu’un chien a des calcification du noyau discal, est-il plus prédisposé à faire des hernies discale ? Ou est-ce un signe qu’il a déjà eu des pathologies ?»

Chez les races chondrodystrophiques, il n’est pas rare de voir de multiples sites de minéralisation in situ du noyau pulpeux. Cette minéralisation change la «biomécanique» du disque qui devient donc plus susceptible de produire une extrusion dans le canal vertébrale (Hernie de type I).

Par contre, le seul fait de voir des disques minéralisés sur une radiographie d’un chien avec des signes d’hernie discale ne permet pas de conclure automatiquement qu’il s’agit du site d’hernie discale… parce que tous les disques minéralisés ne finissent pas en hernie discale (cela dépend de plusieurs autres facteurs comme la santé de l’anneau fibreux, les forces appliquées à cet espace précis et la présence de structures stabilisantes comme les ligaments des têtes des côtes au niveau des premières vertèbres thoraciques), ce n’est pas nécessairement le plus minéralisé qui hernie en premier (pour les mêmes raisons) ET il peut y avoir eu des épisodes antérieurs chroniques qui ne sont pas responsables des signes au moment de la présentation.

Hernie type I

Même avec un noyau aussi minéralisé que celui visible à L3-L4 (flèche blanche) et du matériel minéralisé superposé au canal vertébral, nous n’avons pas assez d’information pour aller en chirurgie. D’abord parce qu’on ignore la latéralité de cette lésion mais aussi parce que l’espace intervertébral L6-L7 montre également des anomalies (flèche jaune).

Bref, oui il faut avertir le proprio que son chien est à risque (c’est une bombe à retardement) et qu’il peut commencer à mettre de l’argent de côté 😉 mais il faut absolument une autre modalité (myélographie, CT + myélogramme au besoin ou idéalement un examen d’IRM haut champ) pour confirmer le site exact et le degré de compression de la moelle épinière.

Comparaison CT-MR hernie type I

Extrusion discale (hernie de type I) sur une image de CT reformatée en plan sagittal (A) et sur une image d’IRM pondérée en T2 dans le plan sagittal (B).

 

Cette entrée a été publiée par Eric Norman Carmel.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :