Cas intriguant 3 – Réponse à un commentaire

Robert faisait remarquer la forme bizarre de l’atlas (C1).  En fait, cette forme est attribuée à la rotation axiale de la colonne qui déplace les ailes dorsalement/ventralement (têtes de flèches ci-bas) et qui libère le processus odontoïde (dens) qui devient alors très bien défini.  Cette vue latérale alors que la tête est légèrement tournée, est fort utile lorsqu’on cherche à éliminer la possibilité de fracture ou d’hypoplasie de la dens (qui entraîne une luxation atlanto-axiale).  Le problème chez ce chien se trouve ailleurs… portez attention aux tissus mous ventralement à la colonne vertébrale…  Je vous raconte la suite d’ici quelques jours.

Cette entrée a été publiée par Marc-Andre.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :